2017-02-23
La cérémonie de commémoration des victimes du massacre de Khojaly fut organisée à Berne

Le 22 février 2017 la cérémonie de commémoration des victimes du massacre de Khojaly fut organisée à Berne par l'Ambassade d'Azerbaïdjan en Suisse en étroite coopération avec le Cercle Européen d’Azerbaïdjan à l'Hôtel Bellevue Palace dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Justice pour Khojaly » lancée par Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev et coordinatrice générale du Forum de jeunesse de la Conférence islamique pour le dialogue et la coopération.

Dans son discours d'ouverture l’Ambassadeur Akram Zeynalli a informé le public sur le massacre de Khojaly, dont il a qualifié la tragédie la plus douloureuse dans l'histoire récente du peuple azerbaïdjanais. En donnant davantage d’information sur la campagne « Justice pour Khojaly » l'Ambassadeur a souligné que les parlements de la Bosnie-Herzégovine, la Colombie, la République tchèque, le Guatemala, le Honduras, la Jordanie, le Mexique, le Pakistan, le Panama, le Pérou, la Roumanie, le Soudan et Djibouti, ainsi que le 16 États des États-Unis d’Amérique, et l'Organisation de la coopération islamique représentant 57 pays ont reconnu le génocide de Khojaly.

Il a dit que cet événement de commémoration vise à sensibiliser la population suisse et a exprimé sa conviction que le Parlement suisse reconnaîtra un jour ce massacre comme un crime de guerre.

La représentante du Cercle Européen d’Azerbaïdjan Mme Eliza Pieter dans son discours a parlé aux auditeurs que la campagne de sensibilisation n’est pas motivée par la vengeance, mais plutôt le désir de justice, qui serait un soulagement pour les familles survivantes des victimes de cette tragédie.

Le dernier orateur, compositeur français Pierre Thilloy a dit qu'il était impossible pour lui de tourner un œil aveugle à cette tragédie humaine, qui lui a fait sentir son devoir humain vis-à-vis des victimes du massacre en composant son œuvre musicale intitulée « Khojaly 613 ».

La soirée continua par l’interprétation de « Khojaly 613 » ainsi que les œuvres musicales des compositeurs azerbaïdjanais et occidentaux.

Les représentants des institutions publiques suisses, du corps diplomatique accrédité à Berne, de la communauté locale, ainsi que des membres de la diaspora azerbaïdjanaise et turque.

bakushop_1